Un extrait de mon parcours 2012! Une année digne des grands crus!

Alors voilà, hier Miss Pivoinespma vous a raconté brièvement son parcours. Et Mrs F. voulant en savoir plus, nous allons aller un peu plus en profondeur. Juste pour le plaisir de partager ce grand cru 2012 de la PMA! Attention, je ne nie pas que d’autres souffrent encore plus que moi.

Donc les Pivoinespma à l’origine essaient d’avoir un beau bébé en 2010. Souvenez-vous après que Mr. Pivoinespma lui ai fait une jolie demande en bébé et après avoir laissé passer quelque mois – 3 pas plus- pour cause de nouveau boulot. Mi-2011, elle trouve une nouvelle gynécologue, « super rigolote la nouvelle, avec un caractère bien trempé! », le genre a vous redonner confiance. Nouvelle gynécologue apprend que Dame Pivoinespma a arrêté la pilule depuis 2009 et que ses règles deviennent affreusement douloureuses d’un cycle à l’autre. Débute une batterie d’examens. Un petit polype se balade dans l’utérus. Alors ni une ni deux, la nouvelle gynécologue se dit qu’il faut le retirer. Ce n’est pas sa place. Il empêchera futur bébé de faire son nid. « Ça serait dommage! D’autant que tout le reste fonctionne! En 2 ou 4 mois, bébé devrait faire son nid. » Alors les Pivoinespma n’en peuvent plus. Un tel espoir leur donne des ailes.

« Ok, on passe quand au bloc? »

« Dans 15 jours! »

« Chouette, je change de boulot cette semaine, mais c’est pas grave. J’expliquerai à mon boss que je ne peux attendre! »

Entre temps Dame Pivoinespma étant très bavarde avait échangé avec une cops, enceinte miraculeusement (alors qu’elle était venue faire des analyses pour se faire aider, on lui apprend qu’elle est déjà enceinte d’un mois. La vie est bien faite quand même! Pour certains…) sur ses douleurs de règles sur Facedebouk. La cops lui dit qu’elle connait une fille qui a aussi des règles douloureuses et qui n’arrivait pas à avoir de bébé. Mais qu’après qu’on lui ait diagnostiqué de l’endométriose et après ce l’être fait enlevé, elle est tombée enceinte dans les mois qui ont suivi et qu’elle n’a plus de règles douloureuses.

Merde alors! Il a des nanas qui ont beaucoup de veines dans la vie. Plus de douleurs et un bébé en prime!! Je veux la même chose. C’est quoi déjà le nom de son truc? Ça s’écrit comment exactement? Je vais en parler à ma super nouvelle gynécologue,  se dit Dame Pivoinespma. Et c’est ce qu’elle fit! La super nouvelle gynécologue lui dit qu’elle ne pensait pas qu’elle pouvait souffrir de ce ça mais qu’elle lui faisait l’ordonnance pour un IRM si jamais après son curetage miracle des polypes elle n’était toujours pas enceinte.

« Mais je n’ai pas d’inquiétude vous allez l’avoir bientôt. Faites pleins de câlins avec votre homme, je vois que  vous ovulez! »  Elle manque pas d’humour la super gynécologue!

Passage au bloc mi-juin. Sortie le jour même. Ça a l’air d’aller. Quelque jours d’arrêt. Un mois après apparition de forte douleur. Direction les urgences. Sans le savoir ce n’était que le prélude de cette aventure. Aux urgences de Cochin,  Dame Pivoinespma est dans la même chambre qu’une femme qui est entrain de faire une fausse couche après une réimplantation d’embryon en Espagne. A l’époque la PMA, Dame Pivoinespma, elle connait que ce qu’en disent  les textes de lois de Bioéthiques. Sortie d’hôpital après  3 jours et des tas d’antibiotiques que super Gynécologue aurait du prescrire à la sortie de son bloc.

Résultat: trompe droite très dilatée. Cochin veut retirer et propose aux Pivoinespma de venir consulter un spécialiste en PMA chez eux. Entre temps Dame Pivoinespma va faire son IRM. Résultat: endométriose de stade 3-4. Même pas peur.

A la fin de l’année, la trompe n’ayant pas retrouvée sa forme les docs de Cochin sont unanimes. Il faut l’enlever puis commencer une FIV. « Pour vous c’est directement la FIV. Avec l’endométriose que vous avez c’est ce qu’il a de mieux à faire. »

Bienvenue de ce nouvel univers de la PMA. WELCOME IN BOARD! Un monde sans scrupule où les médecins, surtout les internes, oublient que vous êtes une femme, et que votre sexe ce n’est pas une entrée d’autoroute…bref, welcomme et enjoy your new life!

Les Pivoinespma prennent le temps de la réflexion, demande un second avis et acceptent le retrait de la trompe. Dame Pivoinespma devient alors une moitié de femme! En tout cas elle va se sentir comme cela encore longtemps. Sa seule crainte maintenant c’est que quelqu’un cherche à lui voler sa seconde et unique trompe qui pourrait, peut-être, lui permettre de réaliser, elle aussi, des bébés miracles sous la couette. Folle espoir! Doux rêve! Qu’un c**** d’interne à tenter de tuer en lisant de travers l’échographie qu’il était entrain de réaliser! Ouff, le second savait lire, lui!

2011 s’achève laissant place au grand cru 2012!

Donc si vous suivez toujours, Dame Pivoinespma n’a plus de trompe droite ni de polypes. Elle et son Homme ont fait toutes les analyses possibles et imaginables. Un bref, passage à vide pour l’Homme qui est tombé malade. Mais sans cela la vie n’aurait pas été drôle. Le matériel biologique des deux est de nouveau opérationnel. C’est la machine de Dame Pivoinespma qui va faire ch***** son monde.

2012 et son froid, 2012 et ses instants découvertes. 2012 et ses aller-retours à l’hôpital tous les 3 mois. Que du bonheur pour les papilles des internes de Cochin!

Mars 2012: 1ère stimulation avortée dans son oeuf! Après une semaine de picouse direction l’hôpital. Forte douleur. « On arrête tout. Repos et décapéptyle » pour un petit coup de ménopause artificielle. Que du bonheur naturellement!

Juillet 2012: 2ème stimulation, la ménaupose a eu un effet protecteur. Cool, une nouvelle étape. Hyperstim. « On ponctione…ou pas? On va réfléchir on vous dit ca tout à l’heure. » Grande question: ont-ils fait tout ça encore pour rien? L’Interne s’est trompé samedi dans le dosage des piqûres, alors même que l’échographie indiquait un grand nombre de follicule qui appelait à réduire la dose, alors même que Dame Pivoinespma, très étonnée de la consigne, à redemander 3 fois confirmation.  Merci l’interne! Ha oui, 2012, c’est l’année des internes les plus pourris à Cochin!  « Bon, on ponctionne mais pas de réimplantation. Trop risqué! »

Résultat: un ventre de femme enceinte de 4 mois et demi pendant 15 jours. C’est pas déséagréable un jolie gros bidon! Mais là ce n’était que de l’eau! Alors la famille a eu peur que Dame Pivoinespma pète un câble et se croit réellement enceinte de 4 mois et demi!  « Mais non! Je sais que c’est de l’eau! Mais c’est quand même agréable. Je m’entraîne. C’est mon p’tit bonus après de longue semaine de piqûres. »

fin Août – septembre 2012: Les Pivoinespma partent, c’est le doc qui le recommande, en vacances à la mer et au soleil se détendre. Les Patchs de la réimplantations dans la valise, tout de même. « 3 2 1 se détendre », dommage qu’à l’époque Dame Pivoinespma ne connaisse pas encore ce Cd d’autohypnose.

Octobre 2012: 1er TEC. Et début des emmerdes. 5 jours après TEC, douleurs autour du bassin. Pas conne Dame Pivoinespma, elle a lu pleins de trucs sur les 1ers symptômes de grossesse. Et elle est sure que quelque part, quelqu’un a dit que le bassin tiraille un peu pour faire de la place à bébé. Donc Dame Pivoinespma, en parle à son homme sans trop s’inquiéter. 48h après les premiers symptômes, de bassin qui fait de la place à bébé, les douleurs sont de plus en plus fortes. Les Pivoinespma se rendent à Cochin voir la batterie d’internes (pire cru 2012) pour des explications. Après s’être littéralement fait arracher le sexe par incapable d’interne avec spéculome et après avoir exigé un autre interne pour faire la visite médicale (celui-ci a réussi du premier coup) et après avoir entendu dire que tout aller bien. Ils sont rentrés chez eux. Dans la nuit, les douleurs ont vraiment vraiment empiré. Médecin de garde est venu faire grosse piqûre mais 2h plus tard toujours très mal. Peut pas sortir du lit. Mrs. Pivoinespma oblige sa dame à se rendre à l’hôpital (elle savait bien qu’elle n’y couperait pas. Mais elle avait pas envie. C’était quand même sa troisième fois dans la même année qu’elle finirait aux Urgences de Cochin). Le SAMU prévenu, des gentils hommes et femmes qui connaissent l’endométriose compatissent (c’est suffisamment rare pour être souligné) et la conduisent aux urgences générales de Cochin. De là, nouveau cirque des internes. Une doc finit pas soupçonner une appendicite aigue.  Direction le scanner. Les Pivoinespma se regardent et se disent que ça ne serait quand même pas de bol d’avoir l’appendicite à 30 ans et juste après une réimplantation. Pas de bol les Pivoinespma! Retour des analyses. Pas vu d’appendicites! Test de grossesse négatif! Ok! De toute façon vu les douleurs, Dame Pivoinespma se fiche éperdument d’être enceinte au moment T. Elle veut juste une solution. Elle exige d’aller au service gynécologie car ils la connaissent et qu’elle en a marre d’expliquer qué sa qué la PMA et comment ça fonctionne. Une fois passée au service gynécologie de l’autre coté de la rue dans les nouveaux bâtiments  » tous beaux et tous neufs », dans sa chambre individuelle (histoire de pas faire chier les autres nanas avec ses hurlements, lol) Dame Pivoinespma va devoir attendre 5 jours sous anti-douleurs permanent et antibiotiques. Re-test de grossesse et re négatif.

« Mais je vous dis que je m’en fous. J’ai mal…. » 

Les médicaments n’ayant aucun effet, super doc trop sexy qui avait pris la trompe droite (de retour de vacances) décident de faire une p’tite opération (presque pour le plaisir, lol!) pour voir ce qui se passe. Trois p’tits trous et puis s’en va!

Résultat de la visite au bloc: 3h30 d’opération, Homme en pannique de pas voir doc sortir du bloc alors qu’il devait y rester 1H, une cicatrice qui va du pubis au dessus du nombril et trois p’tits trous et puis ne s’en va pas!

Des douleurs qu’il faut gérer encore 2 semaines à l’hosto! Rien mangé pendant 3 semaines et la suite à la maison. Et le reste vous connaissez: un mois de réapprentissage de la position debout et de la marche, perdu 10kg et doit retrouver le gout des aliments suite brûlure de la langue par les 3 semaines de vomissements de la bille (vous saviez que la bille c’est vert? Moi j’ai cru pendant une seconde que j’étais devenu une extra-terrestre! lol) une cicatrice très très vilaine qu’elle n’a pas pu regarder dans les yeux longtemps après et cela malgré les nombreuses recommandations des infirmières de jours (les sympas! La nuit c’est une autre histoire!) qui l’invitaient après chaque toilette à accepter cette cicatrice pour avancer. Sa cicatrice de guerre: Adrianne 2012, c’est son petit nom! Elle n’est pas prête de l’oublier. Elle s’améliore  au touché grâce à des injections, encore des piqûres,  des chirurgiens esthétiques  mais visuellement….ce n’est plus une demi-femme qui n’a plus qu’une trompe. Mais un corps meurtrie par les épreuves et qui doit continuer à être une femme pour son Homme Pivoinespma. Parce qu’il le vaut bien!

2013: après plusieurs mois à tenter de se reconstruire. A pleurer ce corps enlaidi par les épreuves. A pleurer ses souffrances en vain. Les Pivoinespma décident de repartir du bon pied et de changer de centre. Plus question qu’un enfoiré d’interne touche Dame Pivoinespma. Homme Pivoinepma sait, pour avoir assisté à la maltraitance des internes, qu’elle ne pourra pas continuer avec eux dans les parages. C’est bien d’apprendre mais plus sur elle. Bye Bye Cochin! Hello nouveau centre sans interne.

Mars 2013 à juillet 2013: plusieurs tentatives de réimplantation avortées pour cause d’infections. Infections dûes à la longue ménaupose artificielle qui tue toute flore vaginale sur son passage mais  qui a permis de reprendre des forces loin des règles douloureuses. Nouveau centre très prudent comme expliqué hier.

Juillet 2013: 2ème TEC réalisé avec juste nouvelle gynéco de nouveau centre PMA, le DVD d’auto-hypnose recommandé par IROUWEN sur son blog (Comme une poussière dans le vent), Mrs. Pivoinespma et Dame Pivoinespma et petite lumière pour permettre à nouvelle gynéco de nouveau centre de voir quand même ce qu’elle fait, d’autant qu’elle n’utilise pas d’échographie vaginale (ou autre) pour déposer l’embryon. Finger in the utérus de Dame Pivoinespma!!!!Image

13 juillet 2013: reste plus qu’à croiser les doigts pour que 2013 ne soit pas le come-back de 2012 la salope méchante et que bébé trouve sa place.

To follow…

Publicités

7 réflexions sur “Un extrait de mon parcours 2012! Une année digne des grands crus!

  1. Quel parcours….
    Je trouve honteux la façon dont tu as été traitée par le corps médical… Vraiment… Tu devrais te rapprocher des filles du BAMP pour parler de ton parcours, et puis aussi pour évoquer ce que tu aurai aimé de différent dans ta prise en charge…
    En tous les cas, je croise très très fort pour que tu nous annonces une bonne nouvelle !!!!

  2. Quel parcours! Hélas, je ne me reconnais que trop bien. L’incompétence des médecins, les « vous serez pas un peu douillette quand même? », « vous êtes trop stressées », les examens douloureux et le manque d’humanité face à la douleur ( un doc m’avait dit lors d’un examen hyper douloureux, je chialais, serrais les mais de deux infirmières impuissantes tant j’avais mal « oh mais arrêtez de bouger, je ne peux pas faire mon travail la »… Bref, on irait écrire un roman…
    Je souhaite aussi que 2013 ne soit pas le Côme black de 2012. Y parait que la roue tourne. On verra si elle tourne pour nous…

    1. Je suis désolée que ce parcours ressemble au tien. Nous devons rester forte. Que cette souffrance n’ait pas été en vain.
      Je crois les doigts. C’est quand tes résultats?
      Moi c’est demain. J’avais envie de faire un test pipi car je ne le sens pas du tout mais mon mari ne veut pas. Il pense que les résultats seront faussés par les hormones.
      SNIFFF
      Bises Mrs. F.

      1. Ma prise de sang est pour jeudi 🙂
        Moi non plus, je n’en peux plus, j’ai envie de faire un test mais je sais qu’il est beaucoup trop tôt et j’aurai peur aussi d’un faux positif…
        Je croise fort fort les,doigts pour toi demain.
        Grosses bises a toi aussi!

      2. Jeudi, ca va vite arrivée. Tu verras. Je ne sais pas si tu bosses en ce moment mais ça au moins le mérite de faire passer le temps.
        Mon homme revient ce soir après 10 jours d’absence. J’espère que ca va m’aider à patienter.
        Tu es suivie où? Tu es dans quel département?
        Je continue à croiser les doigts pour toi

      3. Je suis en arrêt jusqu’à mes congés annuels. Au moins ça de gagné…
        Ça n’a pas du être facile cette attente sans ton chéri. Heureusement qu’il rentre aujourd’hui. Le mien avait été super lorsque j’ai appris que ma fiv1 était négative…
        Sinon, je vis sur l’île de la Reunion. Et toi?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s