Envie de pleurer…

Dame Pivoines a repris du service au travail. Ses journées sont dingues et tant mieux. Ça lui évite de penser. Penser que son ventre est désespérément vide. Que rien ne se passe.

Le RDV avec la Gynécologue a bien eu lieu. Il ne s’est rien dit. Rien de spéciale en tout cas. A part peut-être:

-Bon, ça n’a pas marché!

-Merci je m’en étais rendue compte. (rire intérieur)

-Vous vous sentez d’attaque?

-euh, d’attaque?! J’en sais rien. J’ai pas oublié (comment je pourrai oublier ma cicatrice de 18 cm sur le ventre qui m’a retirée toute féminité jusqu’à la mort?! Comment?) l’état dans lequel j’étais l’année dernière. Mais, à part ça, à part ce petit détail, je me sens d’attaque. j’ai envie de prendre le risque…

blabla…

Dame Pivoines se disait qu’évidement elle avait très très peur de reprendre la stim mais qu’elle avait aussi très très très envie d’être mère. Alors…

Le HIC:

La Gynécologue PMA part en vacances (ENCOOOORE) du 17 sept au 7 octobre. Or la Dame doit faire à J3 écho et prise de sang tout ça avant que la gynécologue parte en vacances. Sauf que son J1 semble capricieux. Surement perturbé par les hormones des cycles précédent. Dernier délai pour avoir les règles et pour avoir une chance de prendre le train d’octobre: dimanche.

Mais en attendant:

Dame Pivoines a envie de pleurer pour rien.

Les larmes d’une petite dans sa cage d’escalier (parce que sa mère la laisse avec sa grande sœur juste le temps de sortir les poubelles) et Bam! C’est Dame Pivoines qui a envie de pleurer. Pleurer de ne pas être la mère de cette petite fille, de ne pas être la femme qu’on appelle maman. De n’être qu’un corps qui ne mérite pas de continuer son chemin.

Ce matin, Dame Pivoines explique à son Sir que la vie sans enfant n’a pas de sens et ne mérite pas d’être vécue. Sir Pivoines ne semble pas du tout approuvé. Pourtant c’est comme ça qu’elle ressent les choses, ce matin, la Dame Pivoines.

Sur le chemin du travail. Bam! Rebelote les larmes.
La raison: des enfants en direction de l’école et accompagnés de leur père. Elle imagine Sir Pivoines portant leurs enfants dans la même situation. C’est beau mais c’est flou comme image. C’est même insaisissable tant ça lui parait impossible et interdit.

Dame Pivoines est lasse… lasse du temps qui file sans qu’elle est puisse avoir une quelconque emprise dessus. Lasse d’observer ses heures, jours, semaines, mois, trimestres, années s’éloigner sans  l’enfant Pivoines.

Et pour finir, elle est un peu lasse ( bien que heureuse pour les gens qu’elle aime) d’enchaîner les annonces de bébés de grossesses sans soucis des copines. Elle en a marre de faire semblant de ne pas avoir remarqué la main sur le ventre à peine arrondi à 3 mois de grossesse mais déjà très beau de la copine qui ne le lui a encore rien dit. Elle en a marre de faire semblant de ne pas être HYPER INFORME sur le déroulement d’une grossesse ou d’un accouchement. Elle a marre de dire aux copines « ha oui? Ça se passe comme ça? ». Bah, wouais! La Dame ne sent pas autorisé d’en savoir autant et d’être un puits de savoir en la matière tout ça parce que ça fait plus de 3 ans qu’elle essaie d’avoir un enfant et qu’elle a eu LARGEMENT le temps nécessaire pour appréhender cet univers. Mais elle sent bien que si elle montre qu’elle en sait autant elle passera pour une  folle fille un peu bizarre. 

Bon…Dame Pivoine va essayer de ne plus pleurer et faire la danse des règles pour que les analyses et le RDV puisse avoir lieu dans les meilleurs délais.

Publicités

9 réflexions sur “Envie de pleurer…

  1. pfff, les moments de down… Qu’un mot: courage. J’espère que J1 va bientôt se pointer, que tu seras bientôt maman. En attendant, essaie de t’apaiser l’esprit. Prend une route secondaire pour éviter les écoles/crèches. Bref, pense à l’avenir, quand tu seras maman

  2. Merci Damelapin pour ton soutien. J’aimerais bien changer d itinéraire mais dans tous les cas je croise des enfants et en temps normal j’aime bien. Auj c’était juste un peu dur mais ça va le faire…j’ai pas le choix; -)

  3. Courage ma belle.
    J’espère que la danse du J1 va fonctionner.
    Pour masquer nos essais, j’ai honte de le dire, mais en présence d’amis, nous appelons souvent les enfants : « les nuisances »
    Du coup, personne ne nous pose de questions sur notre manque d’enfant, c’est notre vie.
    Faut dire que nos amis ont déjà tous des enfants, si on avait des amis sans enfants, nous changerions de discours. Alors ne soit pas lasse de faire semblant, tu protège ta vie privée !

    1. merci Mariette!
      Je suis contente de voir que nous nous soutenons mutuellement. C’est à ça aussi que servent nos blogs. Tiens nous au jus pour la suite de tes festivités. J’ai hate de lire la suite.
      Et c’est gentil de t’être engagé à ne pas laisser crier tes enfants 😉
      bises

  4. Courage Dame Pivoines ! J’espère qu’effectivement la danse fonctionnera et que demain au plus tard un nouveau cycle va redébuter.
    Je croise fort fort les doigts et te souhaite un bon week-end.
    Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s