« Je vais bien, merci! »

C’est une question innocente de Zelda qui m’a donné envie d’écrire. Zelda a juste demandé si j’allais bien. En lisant ses mots, mon cœur se serrait, mes yeux s’emplissait et ma tête bouillonnait. J’ai eu envie de dire « je vais bien, merci » mais ensuite j’ai ressenti ça comme une trahison faite à moi-même.

Je me suis souvenue de la nuit dernière, de cette phrase (merde j’ai envie de pleurer sauf que là je ne peux pas) que j’ai dite à Sir Pivoine, des larmes qui ont coulé sur mon visage et que j’ai dissimulé en allant me coucher la première.

Ça a commencé lorsque Sir, à 23h, s’est inquiété de savoir si je pouvais prendre ma pilule à des heures différentes tous les soirs. Sa question m’a d’abord fait sourire voire même un peu rire. Et puis, je lui ai dit que j’en  savais fichtre rien, que je connaissais mal  Minidril car ce n’était pas ma pilule d’avant, et que je m’en fichais d’en mon cas. Après tout, je risque pas de tomber enceinte parce que j’avais mal pris ma pilule!!! Gros LOL dans ma tête!

J’ai dit à Sir :  » ça doit être quand même grisant de savoir qu’on peut donner la vie quand on le veut? ». Je pensais à ses femmes qui s’étaient battues pour que la pilule soit un droit pour toutes les femmes, pour que les femmes puissent choisir quand et avec qui elles allaient avoir des enfants. Et je me suis sentie exclus de ce combat. J’avais envie de crier « inutile Mesdames de vous battre pour Dame Pivoine! Elle ne peut pas décider du « quand » ni du « avec qui ».  En plus le « avec qui » était  un peu faussé parce que si elle décide de changer de mec ça ne changera pas sa situation elle ne pourra toujours pas décider! . Attention, j’aime Sir et c’est avec lui que je veux avoir mes enfants. Mais quand même, la PMA m’a enlevé ce sentiment de liberté que j’avais avant. Je n’arrive pas à l’expliquer ici mais je suis sure que vous le comprenez.

Je vais bien, merci!

Sir Pivoine, me dit d’une voix douce « oui, nous on a pas ce luxe ». J’ai vu rouge! Non ce n’est pas « nous ». Dans cette histoire il n’y a que « moi, moi Pivoine, moi Dame Pivoine ». Dans cette exclusion il n’y a que Dame Pivoine « toi, le dis-je, tu peux coucher avec la première femme normalement constituée et lui faire un enfant si tu veux! Alors ne dit pas NOUS. Il n’y a pas de NOUS qui tienne dans cette histoire! »

J’ai réalisé alors que « Non, je ne vais pas bien! »

Suis-je condamnée à me sentir à moitié libre, à moitié maître de mon corps, et pour  toute ma chienne de vie? Surement que la réponse et oui, surement que si un jour la PMA m’aide à devenir mère, je ne pourrais pas m’empêcher de me dire que cette pilule que je prends n’a pas d’autres sens que celui de m’éviter des règles douloureuses dues à l’endométriose. J’aurais toujours l’impression de voler la liberté des autres femmes…moi je ne suis pas libre!

Alors merci encore pour la question Zelda, elle m’aura libérée d’un poids que je feintais de ne pas voir. C’est écrit et c’est dit. Mes larmes ont coulé mais pour le meilleur.

J’espère tenir le cap jusqu’à la stimulation.

J’espère avoir la force d’encaisser l’échec si tel est encore le cas.

J’espère savourer l’heureux événement que je me passe en boucle tous les matins sur mon trajet « maison-boulot ».

J’espère tellement de belles choses pour nous toutes qui attendons mais aussi pour toutes celles qui sont en routes.

J’espère un bonheur partagé et commun.

J’espère une fin heureuse comme dans les guimauves du dimanche après-midi.

Je vais mieux, merci!

Publicités

Des règles qui n’en finissent pas…

Petit publie qui ne sert à personne d’autres que moi…. désolée! [je préviens c’est dégeu alors âme sensible s’abstenir]

 

Voilà, j’ai eu mes règles le 6 janvier enfin je  pense les avoir identifie à ce moment là,j’ai débuté Minidril le 7 janvier comme me l’a demandé Dr B. pour FIV2. Jusque là tout va bien sauf qu’aujourd’hui nous sommes le 15 janvier et j’ai toujours des saignements. Certes mes règles n’ont pas été semblable au précédente mais j’ai supposé que la pilule (et l’acupuncture) y étaient pour beaucoup (très peu de saignement même pas de quoi remplir une serviette normale). Désolée pour ces détails.

Donc comme vous vous en doutez, j’en appelle à votre expérience. Que faire?

Je n’ose pas contacter Dr B. qui , j’en suis sure, s’empressera de retarder voir d’annuler la FIV2 pour encore de long mois. Je m’y refuse. A ce rythme, je vais mettre 10 ans à faire 3 FIV sans garantie de devenir parent au bout.

J’ai donc acheté de l’homéopathie pour essayer de faire disparaître tout ça mais pour l’instant (2 ème jour) c’est pas encore flagrant.

 

Qu’en pensez-vous Mesdames?

 

Journée mondiale contre l’endométriose

Association de patients de l'AMP et de personnes infertiles.

Que faites-vous le 13 mars 2014 ?

Vous ne savez pas ? Venez donc marcher contre l’endométriose, cette grave maladie féminine.

Une mobilisation mondiale est en marche pour parler de cette maladie très invalidante au quotidien pour les femmes qui en sont victimes. Une maladie qui impact très négativement la fertilité de ces femmes.

Alors venez marcher, à Paris le 13 mars 2014 !!!!!

Pour la France LILLI H. CONTRE L’ENDOMETRIOSE 

A ETE NOMMEECOUNTRY CAPTAIN DE LA MILLION WOMAN MARCH FOR ENDOMETRIOSIS

Le jeudi 13 mars 2014, à l’initiative d’un spécialiste de l’endométriose de San Fransisco, le Dr. Nezhat, le même jour, à la même heure, dans de nombreuses états des US ainsi que la plupart des capitales, des femmes et des hommes, toutes associations confondues, vont manifester ensemble pour  que l’endométriose sorte enfin de l’ombre et que plus personne n’ignore notre triste sort.

Lilli H…

View original post 477 mots de plus

FIV2 #3

Tout d’abord laisser moi vous parler de mon RDV d’hier avec mon A-DO-RA-BLE acupuncteur.

Tout le long de la séance (sauf au moment de la pesé, j’ai grossi… encore) il a été rassurant et compréhensif. Tout ce qui me manque avec Dr B. . Je lui ai raconté la menace qui pèse sur ma tête (s’agissant de la ponction), la proposition un peu rapide d’arrêter les FIV et de passer soit à l’adoption soit au don (je n’arriverai pas à  faire le deuil de mes gènes tant que j’aurais le sentiment que tout n’a pas été tenté). Super acupuncteur m’a donc recommandé de tenter cette FIV2 et de prendre en parallèle un rdv avec un autre pour mars « parce que vous êtes jeune et qu’il faut pas se priver d’avoir un autre avis. Dans votre cas, tout n’a pas été tenté ». Je vous ai dit que j’AD-DO-RAIS mon acupuncteur? Il m’a tellement apaisé par ces piqûres et ses mots que je me sens plus prête. 

 

Bon, j’ai enfin reçu le programme des réjouissances:

1-Minidril jusqu au 4 février « Putain c’est le jour de mon anniversaire, j’avais pas réalisé. Je vais devoir avoir la nausée jusqu’à mon anniversaire!! youpii »
2-Injection de décapeptyl le 31 janvier « j’adore »
3-Contrôle de blocage le 12 février + prise de sang = echo (RV écho avec moi à 9h) « entendez « directly with the boss ». Ca me réjouit d’avance.Depuis que je la connais j’ai du enlever le bas une seule fois avec elle.  L’horaire, euh ça ne m’arrange pas mais je vais faire avec. »

 

Elle doit m’envoyer la suite des réjouissance par courrier. J’attends donc de connaitre le nombre de piqure que je vais devoir me faire avec impatience.

Début mars je suis en vie et enceinte alors?

We will see!

 

Quand la reprise devient une obsession…FIV 2 #2

Je sais plus comment m’y prendre. Je suis littéralement obsédée par la FIV 2. J’ai le sentiment avec cette Doc je vais droit dans le mur car elle n’a rien proposé de différent. Du coup ça m’obsède, je culpabilise de ne pas avoir écouté mon Sir quand il a dit de faire la grande tournée des centres parisiens. Après un RDV, j’ai dit bingo et annulé les autres. Un an bientôt, j’ai des regrets, elle n’est absolument pas à l’écoute et elle est très frileuse. Ce que je reprochais également à mon précédent centre. Mais que faire?  Mon J1 est là et je ne veux pas attendre. Mais j’ai peur de me louper. 

Dites moi si je me trompe mais il me semble que tant que pas eu de ponction et d’embryon cela ne compte pas comme une FIV auprès de la sécu? Si c’est bien le cas, alors je prends RDV chez un autre ( à qui je vais devoir lâcher des biftons, pas le choix) pour mars. 

J’ai d’ailleurs à  l’instant envoyé mon mail pour avoir un rdv. 

 

En passant toujours pas de news de la Doc suite à mon mail annonçant le J1. Elle revient de vacances alors elle va quand même pas s’emmerder à répondre à une pauvre pmette…

Je vous l’ai dit ça vire à l’obsession…. vivement ma séance d’acupuncture de ce soir. J’ai besoin de me détendre et d’oublier les douleurs de règles.

Reprise ou dans les starting block de la FIV 2! #1

Image

Bon c’est reparti pour une tentative de FIV 2 avec la nouvelle année.

Au programme:

– J1  du double blocage le 06/01+ envoie de mail à la Doc pour lui annoncer la « News de 2014 ». Evidemment la Doc est encore en vacances alors va falloir attendre pour connaitre la marche à suivre.

– séance d’acupuncture le 07/01+ achat de la pilule + prise de la pilule

-prise de sang à faire et achat de la panoplie de médocs pour février

-séance test avec  SF ostéopathe de Boule de Mousse (si je ne me trompe pas) 14/01

[j’enrichirai la to do list dès que j’aurais plus d’éléments]

Dans la tête de Dame Pivoine:

– grande excitation

– avec grande peur de l’échec avant la ponction, des complications en mode 2011 (ouverture du bide sur 20 cm etc..mais elle va pas vous la refaire), de la mort subite de la Pivoine sur une table (on sait dans la « liste 2014 » cela faisait parti de ses résolutions mais elle a normalement une année entière pour apprendre à gérer ce p’tit problème), de l’échec (en cas de survie de la Pivoine) des transferts d’embryons

-se dit qu’elle devrait se trouver un magicien qui lui soutirera un peu de fric contre un chewing-gum  à la confiance mais Sir Pivoine (s’il l’apprend) risque de péter un câble, il est trop cartésien

-trouver la fameuse pharmacie chinoise pour se faire prescrire des trucs pour aider ses ovaires à se décoller un peu

-et après? On fait quoi après quand il faudra trouver le moyen de rebondir? On saiiiiiiiiit, ça aussi ça fait parti de la « liste 2014 », ne plus chercher à rebondir.

La suite des émotions de Pivoine en fonction du programme….En tout cas, il n’y aura pas de stimulation avant mi-février d’après les précédentes explications de la Doc…

Ma liste 2014

Juste pour me souvenir, pour ne pas oublier, j’ai décidé de faire une liste pour 2014:

-être sereine avec les cons qui croisent ma route

-avoir un enfant ou deux

-accepter que la vie, même sans enfants, et plein de beaux moments et de grandes et petites joies, et les apprécier

-apprendre à utiliser les autres modes de mon Reflex (le mode automatique n’est pas vraiment un mode)

-sculpter mon ventre qui a force de faire le yoyo avec la PMA ressemble à celui d’une femme qui a eu des enfants récemment (c’est balo dans mon cas)

-réduire le chocolat en tant de crise (il y a des moyens plus sain de gérer la souffrance psychologique)

-trouver de l’aide pour apprendre que je peux vivre sans avoir besoin de rebondir (parce que je ne suis pas un balon)

-retourner au musée

-lire un peu plus

-profiter un max de mon Sir Pivoine

-voyager un peu plus

-voir un peu plus mon frère et mes sœurs

-arrêter de culpabiliser pour tout

-tout faire pour rester en vie (ou arrêter d’avoir peur que la PMA me tue)

-m’aimer malgré tout…

 

On fait le point en 2015