Un début d’année difficile…

pour tous…. Mais mon cœur s’est serré dans la foule ce dimanche. Elle est belle la France, elle est grande, fière et forte. En avant marche!!! Nous nous laisserons pas tuer…

Ce début d’année a été chaotique et très dur pour tous. Jusque là je n’avais pas eu le temps de réfléchir, ni l’envie d’ailleurs…il y a quand même des choses plus graves…

Mais ce soir, va savoir pourquoi, tout me revient comme un boom-rang. Je réalise que le transfert du 10 janvier n’a pas eu lieu. Le p’tit est toujours entrain de ce geler les fesses. Je sais qu’il va falloir que je sois patiente. Je sais que ce n’est qu’une question de semaines avant de repartir au front. Mais l’homme a fêté ses 34 ans et moi je vais bientôt fêter mes 33 ans. Mes ovaires vieillissent et mon énergie s’amenuise. On arrête pas de parler de nos enfants imaginaires comme s’ils étaient là. Parfois on ne se rend même pas compte qu’on délire (en public aussi). Mais j’ai remarqué que ces moments de complicité nous rendent particulièrement heureux. Alors tant pis on va passer pour des fous mais on va continuer à les faire vivre dans nos têtes à défaut de les faire vivre dans nos vies. Il est très brouillon cet article et n’a aucun intérêt mais il me permet de réaliser  les choses….

Publicités