Recherche témoignages: infection sur transfert d’embryon congelé

Je veux pas couler alors je recherche des témoignages.

Comme vous le savez sur 6 transferts/2FIV j’ai eu deux infections violentes. Aujourd’hui le Gynéco m’annonce qu’il n’est pas du tout partant pour une FIV3. IL A PEUR! Il a des cheveux blanc à cause de moi. En 30 ans de carrières c’est la première fois qu’une patiente se retrouve à faire une infection suite à un transfert d’embryon congelé.

Je sais je travaille dur pour faire avancer la science 😉 . Je donne souvent de ma personne. Alors pourquoi pas ma vie, hein? Après tout quel intérêt de vivre sans enfant, sans objectif? hein?

Du coup je me suis mise en tête de chercher des histoires similaires à la mienne pour essayer de savoir s’il y en a pour qui la fin a été heureuse.

En attendant, le « non  » définitif du Gynéco, je repars pour une batterie d’analyses pour aider ce dernier à trancher. Il a besoin d’un « soutien psychologique », il ne veut « pas me faire de mal ». C’est mignon tout ça! Mais moi aussi j’ai besoin d’un « soutien » matériel, scientifique et psychologique…

Donc la semaine prochaine, je commence par une écho pelvienne avec spécialiste de l’endométriose, le lendemain IRM avec The spécialiste aussi (je vous raconte pas comment j’ai bataillé pour avoir les rdv aujourd’hui pour la semaine prochaine! J’en chialé à chaque obtention du saint graal!) et ce week-end prise de sang pour mesurer un tas de truc donc le fameux CA125… Puis retour chez Gynéco qui va décider si mon cas mérite d’aller voir The chirurgien endométriose pour un « soutien psychologique du Doc ». Et après ça on saura où on va ou pas…

Vous me direz que c’est rapide tout ça! Et je vous répondrai que je veux faire une pause mais en sachant où on va. Si la réponse est nulle part c’est pas d’une pause dont j’aurais besoin mais d’une aide pour me construire sans enfant!

Apprendre à Vivre le temps qu’il nous reste sans chercher à en abréger la durée…Parce que franchement, je ne vois pas bien l’intérêt de respirer encore s’il n’y a pas cet enfant au bout… promis je cherche une raison de vivre que pour moi, pour nous mais le « nous » sans enfant n’a pas vraiment de sens. Puis vient la fameuse question: ai-je le droit de rester avec Sir sachant que je vais le priver d’une vie avec des enfants? Ne devrais-je pas le quitter tout simplement sans lui donner la raison. Lui faciliter la tâche pour lui laisser le temps de se reconstruire avec une autre. Une fertile cette fois…. Ca mouline dedans… #viedemerde.com

Publicités

44 réflexions sur “Recherche témoignages: infection sur transfert d’embryon congelé

  1. Je ne peux pas t’aider pour les infections à part peut être suggerer à ton gyneco de te mettre des antibios en préventif pendant le transfert (et de se laver les mains…, j’avoue que c’est douteux comme humour).
    En revanche, je pense que tu as besoin d’aide pour discerner au milieu de toutes tes pensées quel chemin tu prendras par la suite. Poursuivre les essais, continuer votre aventure de couple avec ou sans enfant…
    Parles en avec ton Sir et je ne sais pas si tu vois un psy mais ça pourrait t’aider dans ce dur chemin.
    En tout cas je pense fort à toi et j’espère de tout coeur que tu auras des réponses rapidement.

    1. Bonne remarque de Margou qui me fait me souvenir que dans mon centre on a des antibiotiques automatiques pour les transferts. C’est partout comme ça ?

      1. non les antibio c’est pas automatique Miliette 😉 Faut suivre les pubs de la sécu, lol
        Comme à Margou…cette option ne semble pas suffire à mon médecin. Il veut savoir d’où vient ce terrain infectieux… j’ai le rdv de la mort n1 le 15 avril. Après ça, si je survie faudra encore plaire au chirurgien et espérer ne pas repasser au bloc

      2. Je sais qu’en théorie c’est pas automatique 😉
        Mais si on nous en donne est ce que cela ne signifie pas que le risque est « élevé » ? C’est étrange quand même !

      3. Tu as un terrain à faire des infections ailleurs aussi ou tu fais juste des infections gyneco?
        C’est pas parce que les germes remontent du vagin que les antibios ne seront pas la solution. Au fait, tu sais quel germe est respnsable de l’infection ou bien c’est multigerme?

      4. Parce que sinon dans le bilan d’infections à répétition, il y a à faire : un dosage des anticorps, (IgG, IgA, IgM), numeration sanguine, dosage C3 C4 CH50. Mais bon en general les gens qui ont un deficit immunitaire font aussi des infections orl à répétition.

  2. Pour les antibios mon gynéco m’en a prescris pour le prochain essai. En ce qui concerne une vie sans enfant, accroche toi ma jolie vous avez peut être d’autre piste à explorer ?! est ce que le don ne serait pas une solution ? je t’embrasse

  3. je confirme que les antibiotiques ne sont pas automatique. En plus elle peuvent altérer la flore vaginale voir augmenter le terrain des mycoses . Je n’ai jamais eu antibio pour un transfert.
    Peut être un prélèvement de la flore vaginale ou endomètre. Il existe surement un spécialiste pour ton pb. Bisous

  4. Je n’ai jamais eu d’antibio sur les 3 transferts pourtant le chef de service qui m’a accouché m’a dit que ce serait bien que la pma m’en donne avant le transfert pour éviter qu’une saloperie pointe le bout de son nez mais la pma ne m’en a pas donné pour autant….

  5. Oh que je suis triste Pivoine de te lire ainsi. Je pensais tellement que super gyneco serait le sauveur. Je n y connais rien en infection, donc je ne sais pas quoi dire. L avantage de notre super medecin c est qu il sait dire et reconnaitre quand il ne sait pas vs d autres qui t embrouillent… Et honnetement il est plutot a la pointe, donc a ta place je l ecouterais en toute confiance. Je t embrasse fort fort et refais moi signe si tu passes dans le coin, si je peux t aider.

  6. Ma pauvre Pivoine, je ne saurai pas te répondre au sujet des infections… En revanche, je te sens bien perdue.
    Tu écris : « ai-je le droit de rester avec Sir sachant que je vais le priver d’une vie avec des enfants? Ne devrais-je pas le quitter tout simplement sans lui donner la raison. Lui faciliter la tâche pour lui laisser le temps de se reconstruire avec une autre. Une fertile cette fois….  »
    Je ne crois pas que ce soit à toi de prendre cette décision pour vous deux. Par contre, tu peux peut-être lui parler de tes craintes et de tes doutes quant à votre couple. Je l’ai fait moi-même avec mon mari et en l’écoutant j’ai compris que ce n’est pas un domaine dans lequel il faut décider. Je crois qu’il faut laisser les choses se faire seules, et ce ne seront pas nécessairement les mauvaises.

    C’est normal que ça tourne en boucle dans ta tête, en tout cas.
    Courage !

    Bises !

  7. Pivoines je comprends la tempête sous le crâne… Je crois me souvenir que nous avons le même gygy alors je pense savoir exactement qui tu vas voir pour l’écho (tu vas voir elle est diiiingue) et pour l’irm, j’ai fait les deux au mois de mars. J’espère que tout ça va aider le gygy à y voir clair et j’ai toute confiance en lui pour savoir aller chercher les réponses dont vous avez besoin auprès des meilleurs. En espérant évidement qu’à la fin vous ayez le go pour une fiv 3. Je croise pour vous, et en attendant essaie de pas trop mouliner… Bises.

  8. Pfiou, j’espère que sa décision sera clémente. Du « soutien psychologique » non mais sérieux ? Mon gynéco passe pour un stressé de la vie mais il prescrit des antibios même pour les IAC et même pour poser un stérilet. Il ya forcément une raison à ça.
    Pour Sir, c’est TOI qu’il aime et c’est avec TOI qu’il veut avoir un enfant. Sans TOI à quoi bon. Enfin je ne le connais pas hein. Mais c’est ce que j’avais dit à Monsieur Pimpin le jour où on a appris le mot tératospermie. Je t’embrasse fort.

  9. Hélas, je ne peux pas apporter de réponse à ta question. Par contre, je suis totalement d’accord avec Madame Pimpin, Sir, c’est toi qu’il aime et toi seule. Le quitter, a fortiori sans lui expliquer pourquoi n’est pas la solution et vous fera souffrir tous les deux. Je comprends ton désespoir et ta tristesse mais il n’est pas question que tu sombres, que tu aies des histoires aussi tranchées sans en parler. La vie de couple est soumise à cette tristesse commune, malgré tout tu n’es pas seule. Et nous, on tâchera d’être là au maximum aussi.
    Courage ma belle, je pense à toi

  10. Alors, juste ma petite contribution pour ton « étude » sur les infections post transfert.

    Pour ma part.

    Une ablation de deux polypes et d’une cloison utérine sous AG. Pas d’antibiotiques. Pas d’infection.

    Trois IAC. Pas d’antibiotiques. Pas d’infections. Négatif.

    Un transfert de deux J3 frais. Grosse infection urinaire derrière+++ négatif.

    Un TEV de deux J6. Pas d’antibiotiques, pas d’infection. Négatif.

    Un TEV d’un J6. Pas d’antibiotiques. Pas d’infection.
    J’accouche bientôt.

    Dans mon centre, jamais d’antibiotiques.

    Pour le premier TEV, j’avais même une mycose et le doc a fait le transfert quand meme et j’ai pas eu d’infection derrière.

    J’espère que cela pourra t’aider.

    Sinon, un couple est deja une famille. Ton homme t’aime. Je ne le vois pas se séparer de toi juste pour avoir un enfant…avec une autre ???!!!

    Et puis, d’autres solutions sont possibles, peut-être demander d’autres avis, ailleurs…

    Courage 🙂

  11. Pffffiiou !!! Que c’est dur tout ça…
    Pour ce qui est des infections à proprement parlé, je ne saurais que te dire. Ici, jamais on ne m’a prescrit le moindre antibio et pourtant je n’ai jamais eu la moindre infection. J’imagine que tous les bilans sanguins ont été prescrits pour essayer de trouver d’où ça vient?
    Je voulais surtout rebondir sur le fait que tu culpabilises au point de quitter Sir « pour son bien ». On a déjà évoqué cette question avec Chéri et la conclusion (qui n’appartient qu’à nous) c’est qu’on préfère une vie sans enfant mais ensemble, plutôt qu’une vie séparé avec des bambins.
    Il me semble essentiel que vous puissiez parler de tout ça avec ton homme. Je crois que tu as besoin d’être rassurée!
    Comme l’écrivait Zelda dans son dernier article, nous ne sommes pas que des pmettes. Au delà des difficultés que VOUS rencontrez (ça reste une problématique de couple), je suis certaine que vous avez beaucoup à partager…
    En tout cas, préserve toi jolie fleur. Tu as besoin de réponses et c’est bien légitime !! Mais attention: les pivoines aussi peuvent faner si on oublie d’en prendre soin… Bisous et courage.

    1. merci pour ce gentil message. Les discussions avec Sir ont déjà eu lieu à plusieurs reprises. Je sais qu’il n’est pas aussi attaché à ses genes que moi et qu’il préfére adopter qu’avoir un enfant de lui avec une autre. Il est pret à vivre sans enfant s’il le faut mais pas sans moi. Je sais tout ça. Mais je me dis qu’il ne réalise pas /qu’il faut qu’il se réveille. Merde il va pas avoir d’enfant à cause de moi. C’est dur pour moi de m’imaginer lui infliger ça et de voir qu’il accepte que je lui inflige ça! … je ne lache rien! Pas encore. Je suis entre deux eaux, j’attends le verdict final dans 15 jours mais je veux y croire.
      J’espère que toi tu vas trouver une certaine sérénité dans les prochaines semaines en te rendant à ta FIV.

      1. Si je peux me permettre, je crois que tu fais erreur ma jolie… Si VOUS n’avez pas d’enfant pour le moment (l’aventure n’est pas encore terminée…), ce n’est pas « à cause » de toi. C’est à cause de la malchance. De l’injustice de la vie. Mais tu n’y es pour RIEN !! On est coupable de ce qu’on maîtrise. Et c’est vrai, dans la vie, on maîtrise pas mal de chose… Sauf la vie et la mort, sur lesquelles on n’a absolument aucune emprise… Et c’est bien une question de vie (en l’occurrence d’absence de vie…) dont il s’agit. Mais tu le sais tout ça, je n’en doute pas…
        Tu dis qu’il faut qu’il se réveille, mais le crois-tu endormi? Amoureux, certainement ! Endormi, certainement pas ! Je crois qu’il faut que tu travailles sur l’acceptation des choses… Pour toi, pour lui, pour vous deux. Tu en as parlé à un psy?
        En tout cas, on pense parfois savoir comment protéger l’autre, mais on fait fausse route… Or, il n’y a rien de pire que quelqu’un qui décidé à notre place de ce qui semble le mieux pour nous… Pour l’avoir vécu, j’avais trouvé ça infantilisant et injuste…
        Bref, comme tu le dis, laisse déjà filer ces 2 semaines et vous y verrez plus clair sur la suite après. Je t’embrasse.

      2. Merci ma belle pour ton soutien. Tu as raison au fond. Ce n’est pas à moi de décider. C’est ce qu’il a essayé de me faire comprendre un soir

  12. Ma meilleure amie a fait une infection lors d’un TEC, du coup, elle est sous antibio a chaque tentative… mais le gyneco ne lui garantit pas que ca la protege a 100%… je sais, je t’aide pas…

    1. Si tu me permets de savoir qu’il existe des personnes qui poursuivent la route. Bon moi j’en ai fait deux en TEC alors ça se corse. Mais je crois qu’il faut que je prouve au Doc que je ne lâche rien.

  13. Je pense fort à toi et espère que les prochaines semaines vous apporteront des réponses et des perspectives lumineuses, en etant tous les 2 unis dans ce parcours de couple.

  14. Je suis aussi suivi pas M. C. (enfin j’etais car il a fait un miracle pour moi.. ). J’ai aussi fait echo et IRM et cela a aidé comprendre des choses. J’espere vraiment que les examins vont l’aider mieux comprendre le probleme et trouver une solution. En general il est tres prudent et aime pas prendre des risques, donc je comprend sa peur vu la situation. Mais il essaye aussi beaucuop de trouver des solutions. J’espere qu’il en trouvera une pour toi!! Courage!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s