Quitter le quai sans prendre le train…

Voilà je crois qu’on arrive à la croisée des chemins…
Nous allons quitter le quai sans prendre le train. 
Ce fut sûrement l’infection de trop. Celle qui ne s’explique pas. Celle qui devrait m’envoyer au bloc, encore. Celle qui me prendra mes trompes pour survivre et plus si affinités…
J’arrête là?  Je rends les armes? Je suis… seule. 
Je suis… avec lui et j’espère au moins à deux pour le reste de notre vie.
Je suis… peut être un jour une mère d’adoption. 
Je suis celle qui va devoir se reconstruire…Encore et toujours.

Publicités

31 réflexions sur “Quitter le quai sans prendre le train…

  1. Je suis triste de lire tes mots, touchée par le désarroi que je connais et que je ressens pour toi, pour moi-même…et bien impuissante.
    Tout ce que je peux t’écrire c’est d’essayer de trouver la force pour continuer le chemin, un autre chemin s’il le faut, afin que tout ce que tu as subi aboutisse enfin sur quelque chose de merveilleux. Que tout ce parcours affreux ait un sens. Etre deux dans cette épreuve est déjà une grande chance, c’est ta ressource, accroche-toi y fort…car crois-moi, être à la croisée des chemins, mais seule, c’est dur aussi. Je pense bien à toi, Pivoine…vraiment.

  2. Je suis vraiment désolée de lire ces dures nouvelles… J’espère que l’opération n’aura pas besoin d’être trop invasive…
    Des pensées

  3. J’ai mal de t’imaginer avec ta valise si lourde à porter, en train de faire demi tour sur le quai… Personne ne mérite ça!
    Je vous souhaite tant de vous raccrocher à votre amour !! Et de prendre le temps pour arpenter un autre chemin qui puisse vous mener à la même destination finale… Je t’embrasse fort fort fort ma belle fleur et je t’envoie des tonnes de courage.
    Si tu as besoin de quoique ce soit, on est là. Impuissantes, mais là. ♥♥♥

  4. Quelle tristesse.. Comme Julys et les autres, je me sens impuissante face à ta situation mais je suis bien là et je partage ta peine. J’espère fort que cette intervention vous laissera des possibilités.
    Plein de courage ❤

  5. J’ai les larmes aux yeux de t’avoir lue… Je rejoins Violette et espère que le temps fera son affaire et que ce parcours, malgré ses vicissitudes et toute la douleur et l’amertume qu’il t’aura apporté ne t’empêchera pas d’atteindre la sérénité et le bonheur, sous quelque forme que cela soit.
    Cette infection de trop t’oblige effectivement à prendre une décision, maintenant il va te falloir la faire entièrement tienne et te projeter dans autre chose que la PMA, les transferts…
    En tout cas, tu le vois, nous sommes là pour te lire et tenter de te soutenir et nous le serons encore par la suite. Tu as également mon adresse mail…
    Bises.

  6. Qu’ajouter de plus à ce qui a été dit si ce n’est que moi aussi tour je suis triste pour toi. Il faut sûrement beaucoup de temps pour retrouver sens et joie de vivre maiq ça viendra. Je te souhaite la force d’aborder d’autres quais et de ne pas fuir d’autres bonheurs car on n’a qu’une vie et elle mérite d’être vécue pleinement . Je crois en des jours heureux, meilleurs, il y en aura. Courage et plein de bisous

  7. Il n’y a malheureusement rien à dire ou à écrire pour te faciliter ce moment. Le nouveau chemin qui se dresse devant vous ne sera pas facile au début mais vous parviendrez à le transformer en joli voyage.
    Je t’embrasse bien fort.

  8. Je crois que nos trains respectifs ont dû rentrer en collision alors…
    Presque plus d’espoir pour moi non plus… un infime certes, mais l’issue, si elle possible dans quelques mois, n’est pas celle que j’avais espérée… Beaucoup de douleurs physiques mais aussi psychiques. Sache que je te comprends.
    Comme toi j’ai mon épaule, mon mari, sur lequel je peux m’écrouler, et on se relève ensemble, c’est ça l’amour, le vrai et les épreuves nous aurons soudés je l’espère à jamais.
    Dans tous les cas nous serons des mamans, j’ai trouvé cette citation hier en voulant souhaiter une bonne fête à ma maman: « Il y a chez la mère qui adopte un enfant un sentiment sublime qui se rapproche du don pour le don »
    Je t’embrasse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s