les larmes de la fin+ EDIT

EDIT 17/06: Je voulais juste vous remercier d’être toujours là pour moi. Je n’ai pas la force de vous répondre individuellement mais sachez que VOUS ETES les jolies choses de ma vie qui me permettent de supporter l’insupportable. Mille mercis!

Quand les larmes coulent sans qu’on est pu les retenir on se dit qu’on est mal barré… Sérieusement, je suis forte comme Pivoine, je fais partie de celles qui fanent en dernier dans le vase en général. Mais là, franchement, il m’en faut vraiment pas beaucoup. Si je fais la liste des choses qui me font pleurer ça donne:

-La meilleure amie qui décide d’avoir son premier enfant (qui me le dit timidement et parce que je lui ai posé la question. Jolie attention au passage.).

-prendre conscience que bientôt, dans 1 ou 2 ans maximum, je serai vraiment la seule à ne pas être mère et que les regards de pitiés se poseront sur moi. J’entendrai dire encore plus souvent « ma pauvre tu n’as vraiment pas de chance dans la vie! ». Le prochain médecin ou pote qui me dit ça je lui casse la gueule!! Je refuse de croire que je n’ai pas de chance dans la vie. J’ai juste une destinée un peu différente des autres, et alors? Au final on se dirige tous lentement mais surement 6 pieds sous terre…

-la collègue qui parle de ses enfants et des difficultés du quotidien pour une femme (hé tu veux qu’on échange parce que là comment te dire… Au passage elle est au courant de mon parcours donc aucune excuse!) et qui me dit que j’ai la chance de ne pas vivre ce rythme infernal….

-la collègue-copine qui me demande au détour d’une conversation, un peu étrange que j’ai laissé venir, si elle doit comprendre que mon mari et moi ne souhaitons pas avoir d’enfant. Je ne peux pas mentir à cette question. Alors avec le sourire, la gorge nouée et le regard fixé au sol je réponds « non, nous ne pouvons pas en avoir… » En général, ça calme voire ça pousse à dire des conneries.  Mais là elle a été super. Elle a juste écouté et n’a pas cherché à surenchérir.

-la vieille copine d’école qui veut absolument vous parler au téléphone depuis plus de deux mois (alors que sincèrement je l’ai senti venir alors je l’ai fuit et puis je n’avais pas que ça à foutre: j’avais deux infections à gérer) parce qu’elle est de passage sur la métropole. Faut que je précise qu’en dehors de ses grossesses elle ne me donne pour ainsi dire jamais de nouvelle. Vu que c’est une poule pondeuse, je me doutais qu’elle était venue accoucher d’un troisième bambin tout mignon à croquer. J’ai fini par décrocher mon téléphone et là ça a été juste formidable. J’ai appris que sa vie est parfaite, qu’elle s’interroge sur la possibilité/intérêt d’en faire un quatrième au 18 mois du 3ème comme elle a fait pour les deux autres. Je vous rappelle qu’elle a accouché il y a moins d’un mois. Et puis est venu le moment des questions cash:

Elle: Et vous, le traitement pour avoir un enfant ça donne quoi?

(Rien connasse, tu l’aurais su sinon!)

Moi:   bah, rien! C’est fini! (pas la peine qu’on en parle plus il y a rien à dire, hein?!)

Elle: ha mais c’est dur à vivre non?

Moi: (dans ma tête: sérieux, elle me pose vraiment la question? Bah, apparemment oui et elle attend la réponse semble t’il…) bah, oui c’est normal! (bon elle va arrêter là!)

Elle: Oui, c’est difficile mais du coup avec ton mec ça le fait?

Moi: (genre je suis un peu blonde et je comprends pas) bah, comment ça?

Elle: bah en général ce genre d’histoire ça détruit le couple. Si vous pouvez pas avoir d’enfant c’est pas évident pour le couple.

Moi: bah effectivement, je pense que ça détruit beaucoup de couple. C’est triste. Mais nous ça va. Ça va plus tôt bien même. Ça nous a rapproché mais enfin tout ne peut pas merder dans la vie, n’est-ce pas?

Elle: (presque déçue par ma réponse) ha, mais c’est bien. Bon, en même temps vous allez pouvoir faire tout ce que moi avec mes trois enfants je ne peux plus faire (rire), voyager, sortir etc…

Moi: (PUTAIN TA GUEULE) mouais en même temps on ne fait rien de tout ça alors avec ou sans enfant ça ne changera pas notre vie. Je préférai être à ta place! (SALOPE)

Elle: et l’adoption? (sur le ton de bah, je t’ai trouvé une solution miracle et facile)

Moi: (mais tu vas la fermer et raccrocher?) il n’y aura pas d’adoption. Ça s’arrête là!

A chaque fois que je repense à cette conversation j’ai envie de pleurer et de hurler.

Il parait que regarder les jolies choses de sa vie aident à supporter l’insupportable! Alors je vais essayer… Il parait que je suis forte alors je n’ai pas le choix…

Publicités

29 réflexions sur “les larmes de la fin+ EDIT

  1. Quelle bitch !!! 😡Franchement tu aurais du l’envoyer bouler mais je sais que c’est plus facile à dire et que la tristesse devait te nouer la gorge…
    Des bisous de réconfort

  2. Oh ma belle… je suis triste de te lire ainsi. Tu as raison on n’a pas une vie de merde remplie de malchance, on a une autre destinée je vais me la répéter cette phrase).
    La vieille copine d’école un conseil: file lui un coup de pelle !
    Plein de bisous et de douces pensées ❤

  3. Quelle pétasse sérieux, je suis désolé pour toi que tu aies eu a subir ça. Elle voyait pas qu’elle faisait chier avec ses questions a la con? Gros câlin virtuel et la prochaine fois fout lui ton poing dans sa gueule ça sera amplement mérité !

  4. Alerte à la connasseeeee ! Sans blague, les gens sont parfois tellement tellement décevants et niais. Je rejoins Ballerine : c’est un signe, dégage-la de tes connaissances. Tu n’as PAS à subir, en plus, ce genre de maladresses. Oust ! Du balai les personnes toxiques !
    Courage et des bisous

  5. Je suis navrée que tu aies à subir des personnes comme cela. Je trouve cela complètement déplacé de dire à une autre qu’elle n’a pas de chance dans sa vie en se croyant intouchable. Cela n’arrive pas qu’aux autres. Et la discussion que tu as eu avec cette soit-disant copine, ce n’était pas de la maladresse mais de la curiosité mal placée et de la méchanceté pure. Un ménage dans ton entourage s’impose. Courage. Comme tu dis, on a pas le choix que de rester fort. De tout cœur avec toi. Bises

  6. Et ben, que de mauvaises paroles dans ton entourage.
    En tout cas tu es une bien jolie personne/pivoine et je sais que tu trouvera de quoi rendre l’insupportable supportable et faire de ta vie une bien jolie vie.
    Plein de bisous

  7. Heureusement que tu as ton blog pour te défouler ! Et oui, ton courage force l’admiration. Mais tu as le droit de craquer, aussi. Plein de pensées.

  8. Beaucoup de personnes ne peuvent pas comprendre.
    N’y porte aucun intérêt et rapproche toi des belles personnes. Une pivoine c’est plus joli quand c’est entourée d’autres belles fleurs.
    Bises ma belle.

  9. Je suis d’accord avec ILGC on dirait bien du voyeurisme et de la méchanceté… Les gens sont dingues, c’est navrant que tu doives subir ça comme si ce n’était pas assez difficile

  10. Comment peut on dire tant de conneries à la seconde ? 😱
    Faut dégommer ces gens là et s’entourer de jolies personnes. Pleins de bisous ma belle pivoine 😘🌸

  11. Ma jolie, le conseil du jour : ne plus répondre à cette fille, même si elle t’appelle 8000 fois. Promis !? Les idiotes perverses, on les laisse pondre et on les fuit. Profite tes bras de ton homme et de l’amour qui vous unit. Je t’embrasse bien fort

  12. Exit la copine!!! Et dis-toi que tu as le choix, on a toujours le choix, donc si cette fois tu veux pleurer, hurler, tout envoyer valser (notamment la copine), tu as le droit de le faire! Bisous Pivoine.

  13. Décidément, même avec la meilleure volonté du monde, beaucoup de personnes ne pourront jamais comprendre les couples confrontés à l’infertilité… Ta vieille copine d’école t’a vraiment posé des questions basiques aux réponses évidentes et je suis persuadée qu’elle croyait même faire preuve d’une grande capacité d’écoute. C’est désolant…
    Souvent une oreille attentive et qui sait être silencieuse vaut bien mieux que toutes les banalités qu’on nous sort.
    Il faudrait vraiment aussi qu’ils arrêtent tous avec cet argument selon lequel on peut profiter des sorties car on a pas d’enfant. Si c’est si infernal que cela, ils n’étaient pas obligés d’en faire. En plus, eux ils vont devoir « se priver » pendant quelques années, le temps que leurs enfants grandissent. Qu’est-ce que c’est sur toute une vie ? Nous l’infertilité on va se la trimballer toute la vie…
    Et je te rejoins sur ce point : leur pitié on en veut pas.
    Bises !

  14. Je suis navrée de l’issue de ton parcours en PMA… Navrée aussi que certaines personnes de l’entourage ne prennent pas la peine d’essayer de comprendre.
    Je te souhaite le plus beau des chemins à deux ou plus si vous décidez d’emprunter la voie de l’adoption. ❤

  15. Je suis triste de lire que tu as ce genre de personne dans ton entourage. Comme on dit avec des amis comme ça pas besoin d’ennemis…

    Je suis certaine que de cette vie « de malchance » tu sauras en faire une magnifique destinée.

    Je t’embrasse bien fort.

    Bisous.

  16. Tu sais quoi, maintenant, fais la liste des choses qui te font sourire, car il y en a!!
    Je te propose un défi qui m’a aidée: 100happydays (tape ça sur google, y’a un lien avec un site internet pour que tu vois ce dont il s’agit). Ca m’a mis du baume au coeur, vraiment, et apprendre à aimer mon quotidien. Plein de courage!!
    PS/ moi aussi j’ai les mêmes collègues (« tu peux pas comprendre », » toi t’as le temps, t’as pas d’enfant », « ca donne envie hein un gosse qui fait une crise!! », « si j’ai pas de 3eme ca sera comme un vide dans mon ventre », « mais profite, toi tu peux sortir »! « J’arrive pas à faire le deuil de la grossesse et à jeter mes habits de grossesse en me disant que si ca se trouve j’aurai pas de 3ème bébé »…. ou quand on parlait de kilos en trop « allaiter ça brûle la cellulite, tu devrais essayer » ah oui bonne idée, je vais m’allaiter moi-même!!! QUELLES CONNES

    1. Quelle conne tes collègues! Courage
      Je vais y réfléchir pour le défi mais à l’instant même je flippe juste à l’idée de refaire une enième infection…

      1. pour le défi lance-toi ça te changera (un peu) les idées, pour l’infection je croise tous mes doigts que non!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s