Comprendre…

Comprendre…

Comprendre pourquoi mes taux sont toujours négatifs. Pourquoi en 6 ans d’essai je n’ai jamais été enceinte même une demi-journée. Alors on essaie de comprendre. Ne pas accuser Mère-Nature d’être l’éternelle vilaine dans l’affaire parce que ça ne mène à rien.

Hier on a donc eu notre rdv post échec post transfert avec Dr Fortiche. Il a eu l’air de ne pas « comprendre » que ça n’ait pas marché alors qu’il porte « chance » comme il aime si bien nous le répéter. Alors il a repris le dossier, a relu des trucs qui n’ont aucun sens pour moi et en silence. Ça a bien durer 10 min le cirque. Avec Sir nous avions très peur du moment où il se re mettrait à parler. Il semble qu’on se soit demandé quelle autre merde tuile allait nous tomber sur la  tête cette fois.

Et puis Dr Fortiche a retrouvé l’usage de la parole…

Le hic c’est donc bien moi. J’en étais déjà convaincue. Mais je pensais que le hic c’était mon utérus ce con et voyait la mère porteuse comme ma sauveuse. Mais apparemment le problème c’est pas le four mais la matière première. Cette saloperie d’endométriose stade 4 semble nuire gravement à ma capacité à produire des embryons de qualité. D’ailleurs si on repart un peu en arrière on se rendra vite compte que la FIV2: je n’ai eu que des J2 et que là pour la FIV 3 sur 5 embryons à J2 seul 1 semble avoir été capable d’aller à J5.

On mise tout sur toi mon J5!

Donc la conclusion est bien que cette saloperie d’endométriose nuit gravement à mes futurs bébés. Alors que fait-on ma bonne dame? Bah rien…Enfin si, on transfère notre magnifique J5 en mars après ce cycle. Pour celui-ci c’est loupé mes règles ayant débarqué bien avant le RDV. On croise, on prie, on croise et on prie… Et si le ciel est toujours aux abonnés absents alors on repart pour une FIV4 sous un nouveau protocole inventé par Dr Fortiche pour essayer d’avoir plus de follicules et plus d’embryons à J5. J’imagine qu’on prendra des vitamines etc…pour améliorer la qualité.

Mais en attendant on va se focaliser sur J5 in the banquise!

Voilà, je suis officiellement pourri de l’intérieur mais je vais essayer de bien le vivre hein?!

Sans surprise: le taux de ce matin

sans surprise le taux est inférieur à 2 et mon J1 a débarqué avant même que les résultats me parviennent…

Lundi soir on fait le point avec le Doc pour le transfert de petit dernier…

A ce jour 9 embryons ont visité mon intérieur sur 7 transferts de tout genre (frais/vitrifié/avec soutien hormonal plus ou moins fort/nature/avec 2 embryons/avec 1 seul embryon) et pourtant le taux reste inlassablement le même: inférieur à 2 (ou 5, en fonction des grilles de lectures des labos)…

Étrangement je vais bien… J’ai dit un GRAND NON à mon corps et mon esprit. J’ai dit « non » aux larmes et à l’effondrement. J’ai dit « non » que cet enfant qui ne vient pas alors que cela fait 6 ans que je lui cours après continue à me gâcher la vie. Je veux VIVRE pleinement ma vie et pouvoir mourir sans avoir me dire que « je regrette d’avoir passé ma vie à pleurer cet enfant qu’à vivre cette vie qui peut être belle même sans enfant »…Combien de temps mon corps m’obéira? On verra bien… mais pour le moment ça va…

Merci à tous pour votre soutien pendant l’attente et à l’annonce des résultats.

DES BISOUS DE SOUTIEN A CELLES QUI ATTENDENT. JE VOUS SOUHAITE DE PRENDRE LE TRAIN DE FÉVRIER.

 

022016.jpg

RAS LE BOL: saignements

J’en ai marre de tout essayer pour inlassablement avoir le même résultat NEGATIF.

Je n’aurais même pas besoin d’attendre la PDS de demain pour être fixé. Des spooting viennent d’apparaître qui ne me laissent plus aucun doute.  cela fait quelque jours que j’avais noté l’apparition de glaire (signe habituel de l’arrivée des anglais) mais là les lignes rouges sont claires. Demain ou vendredi je devrai avoir mes règles.

Je suis fatiguée par l’ascenseur émotionnel que ça représente. Je trouve cela terriblement injuste…mais la vie n’est pas juste alors pourquoi il devrait en être autrement pour moi?

J’espère que vous autres en attente vous aurez la chance de prendre le train.

Moi, en bonne looseuse je repars chez moi les mains vides.

FIV 3: le retour en PMA

Je n’ai pas éprouvé le besoin d’écrire en janvier donc je me suis abstenue. J’étais un peu dans ma bulle à vivre cette reprise jour après jour. SANS trop anticiper/me projeter. Mais dans la seconde phase de la FIV3, j’avoue que c’est autre chose. C’est plus compliqué de vivre au jour le jour…alors me revoilà. Je vous fais un résumé rapide de la situation:

5 Janvier 2016: retour en PMA pour FIV3

9 Janvier 2016: début de la stim avec 100 unités de Gonal pendant 5 jours puis passe à 150 unités de Gonal et 0.25 de citrotides, puis au 8ème jour je passe 225 unités de Gonal et 0.25 de citrotides jusqu’au déclenchement par Ovitrelle (1 seringue entière). Le jour du déclenchement je débute les antibiotiques pour une semaine…

27 janvier 2016: ponction (7 follicules-5 embryons à J2)

29 janvier 2016: transfert frais de deux embryons (c’est une première pour le transfert frais)…. 3 ovules/j de progesterone et 2 cp/j de Provames

Les 3 embryons restant sont poussés quelque jours de plus et il n’en restera plus qu’un sur la banquise. Je suis triste mais il faut que je reste focalisé sur ce transfert.

Depuis l’arrêt des antibio plus de symptômes.

Pds le 11 février…A suivre