L’envie d’écrire…(de manière très décousue)

Je suis en vacances et pourtant je pense beaucoup à vous, à la PMA, évidemment à mon fils que j’aurais tant aimé emmener ici, au soleil. Je ne sais toujours pas si je pourrais refaire une Fiv avant cet été, ou avant septembre ni même un jour d’ailleurs . Je sais que l’inconnu me pèse , comme à nous toutes et comme toujours dans pareil cas. Je sais qu’au détour d’un joli paysage entre 3 crampes qui annoncent l’arrivée imminente de mes règles je ne peux m’empêcher de penser à la pma qui régit ma vie, notre vie. J’aimerais pouvoir vous dire qu’être loin de chez moi me rend plus joyeuse mais il n’en est rien. Je pense en mode:#jesuisenboucledansmatete #j’aiqu’uneenvie:êtrechezmoi

#jesuistriste

#jesuisvide

Etc…

Bref, la date du retrait des polypes approche et mes angoisses grandissent. Je n’ai pas envie de retourner au bloc, d’être endormi alors que j’adore ça😂. J’ai peur de vivre une autre merde après l’opération. J’en ai marre.

Je me sens seule et vieille. J’ai 35 ans et on ne me dit plus que je « suis jeune » mais que je « fais jeune » la nuance a toute son importance. 

J’ai l’impression d’avoir cligné des yeux et d’y être. D’être arrivée au bout de ma jeunesse sans l’avoir vraiment vécu. Notre vie est remplie de problème, d’inquiétude depuis 10 ans maintenant que j’ai le sentiment d’être passé à côté de l’existence. 

Ces vacances sont étranges à plusieurs égards:

-partir sans enfant, le deuil pour seul consolation;

-l’absence de projet d’avenir. Je m’explique. Les vacances sont le moment favoris pour nous d’imaginer ce que sera notre vie dans les prochains mois/années. On rentre en général avec une liste de rêves. Mais là on est comme bloqué. On parle uniquement de ce qui nous entoure. Seul le temps et l’espace immédiat semblent pouvoir faire l’objet de nos conversations. C’est lourd pour moi parce que je n’y trouve pas les ressources pour avancer en rentrant. 

Je pense beaucoup à ces femmes pour qui il est facile de procréer. Je ressens de nouveau de la jalousie. J’espère que ça ne va durer. 

Je suis toujours en colère 😡 contre la vie qui m’oblige à vivre toutes ces épreuves. Je ne comprends pas pourquoi mon corps ne s’est pas réparé. Pourquoi je n’ai pas droit à cette chance. 

L’autre jour j’ai demandé pardon à mon corps de l’avoir emmener en pma et de l’avoir bousillé en pma. Car oui, moi mon corps je l’ai tué en pma quand d’autres l’ont réparé en pma. J’avais de l’endometriose? Et alors ? Si seulement j’avais pris mon mal en patience, avec mes 2 trompes en bon état (avant que la pma ne les détruisent) j’aurais pu connaître le miracle. Mais maintenant je sais que les miracles me sont physiquement interdits et c’est tellement frustrant, tellement rageant. Je hais ma vie! 

Voilà un florilège de mes pensées, parfois absurdes, en vacances…

Publicités

27 réflexions sur “L’envie d’écrire…(de manière très décousue)

  1. Ma chère Pivoine. Ton billet m’arrache le cœur… Habituellement j’aurais fait des claquettes et dis des gros mots pour te faire rire. Mais là c’est différent. Déjà je suis en mille morceaux et donc dans l’incapacité de réconforter mais aussi parce que je pense profondément que c’est dur d’avoir les mots justes. C’est normal que tu te sentes ainsi, je te trouve déjà courageuse de reprendre ta vie en main. Ce que nous vivons est d’une violence inédite et j’espère que ces épreuves nous permettront toutes d’avoir ce que nous souhaitons. J’espère que nous aurons la force pour aller de l’avant, prendre soin de nous et de nouveau aimer nos vies, nos corps et nous-mêmes. Je sais aussi qu’au fond, la roue finira par tourner et nous être favorable. Je t’embrasse, je te soutiens, et surtout j’y crois toujours pour toi, moi, elles. ❤️

  2. Ça fait trois phrase que j’écris avant de les effacer, tellement je me dis que c’est à côté de la plaque par rapport à ce que tu vis, ce que tu as vécu. Alors je vais faire court. Je pense qu’il y a toujours de l’espoir. Et j’espère que tu pourras bientôt y voir + clair dans ton avenir PMesque, pour pouvoir y voir + clair dans ton avenir tout court.
    Pensées. ❤️❤️❤️

  3. Je trouve émouvant que tu aies demandé pardon à ton corps. Essaie d’avoir envers toi-même la bienveillance et la gentillesse que tu aurais face à une amie dans la même situation que toi.
    Le pourquoi de tout ça est bien mystérieux, si seulement on pouvait comprendre. Parfois malheureusement, ça semble tellement absurde et surtout tellement tellement injuste. Mais les drames et les difficultés du passé ne veulent pas dire que l’avenir ne sera pas joyeux, et je te souhaite que tu trouves bientôt le bonheur sur ton chemin.
    Bisous tout doux ❤

  4. Moi je crois toujours à la mémoire du corps. Tu as été enceinte une fois, ça va marcher, et peut-être même que ça marchera mieux (sans avoir besoin de fermer le col). Je te trouve très courageuse, et 35 ans c’est jeune, oui ! Je certifie. Pleins de bisous d’encouragement.

  5. Je me souviens m’être dit un jour de vacances en Corse que les vacances ne changeaient vraiment rien au moral… mais qu’il était quand même plus sympa de broyer du noir dans une mer bleu azur que sur son canap.
    N’hésite pas à écrire encore tout ce qui te passe par la tête, poser les mots/maux permet de s’alléger quelque peu.
    Je t’embrasse fort et je te souhaite vraiment que l’espoir revienne bientôt.

  6. Ecrire tes pensées sur le papier ou sur un ordi… ça peut toujours te faire du bien. J’espère que ça t’aura un peu libérée. Je t’embrasse.

  7. N’est ce pas normal et légitime de ressentir tout ça si fort et si violemment ? N’est ce pas le passage obligé pour aborder la suite ? Et comment ne pas en vouloir à cette vie qui est si douloureuse au quotidien et ne te permet pas d’avoir cet enfant auprès de vous. Tu as le droit (et même je crois qu’il faut) d’être en colère, d’avoir mal et d’en vouloir à ces femmes fertiles, à la PMA, etc…

  8. Je te lis toujours avec attention Pivoine, malgré tes tâtonnements tu parviens à mettre des mots sur cette réalité, ce quotidien si difficile, éprouvant… Je t’envoie plein de pensées, et des bisous de soutien, tu n’es pas seule ❤

    1. Je sais quelle chance j’ai de vous avoir ici. MERCI à tous d’être toujours là alors que parfois on a plus envie de lire des histoires qui finissent bien. J’espère réussir à faire partie de ces histoires compliquées, douloureuses mais qui finissent tellement bien 😊 ( …si mon col était sympa j’aurais pu dire oui à des triplés 😜)
      Aujourd’hui ça va nettement mieux. Comme toujours, l’écriture m’a libéré d’un poids. Je sens l’espoir renaître en moi et l’envie d’en découdre avec la vie encore plus forte. 😤😁

      1. Je te comprends, je ressens la même chose… Les blogs de la loose… C’est super de sentir l’envie renaitre, la vie continue malgré tout ❤

  9. Je pense fort à toi pivoine et j’espère que l’intervention marquera le début des bonnes choses. C’est bien normal d’avoir des hauts et des bas, voire des très bas mais l’important reste que les hauts nous portent toujours et nous aident à avancer. Plein de gros bisous pivoine et de douces pensées à ton petit ❤

      1. Ça va, on profite d’une semaine de vacances, ça fait du bien malgré une invitée non désirée : la gastro! À part ça, tout va bien. De mon côté, il faudrait que je me remette au sport, je suis rouillée. Gros bisous 😘

      2. C’est pas moi c’est E. qui est malade 😣, mais ça a l’air de s’améliorer ce matin, ouf. Je t’enverrai un mail en rentrant. Gros bisous

      3. Ça marche et tu me diras si tu avais demandé les résultats du plancenta d’I. Sur recommandation d’un gyneco je l’ai fait et les résultats sont flippants et incompréhensibles au regard de ce qui nous a été dit à la maternité. Mon Accupuncteur n’exclut plus l’idée qu’avec ce résultat la PMA s’arrête là. J’angoisse à un point…

  10. ❤️ prends soin de toi, ne t’en veux pas. Tu as tout fait parfaitement dans ton parcours PMA et rien n’est ta faute. Je t embrasse fort et pense à toi pour l opération

  11. Tu n’es pas vieille Pivoine, et j’espère que ton opération se passera au mieux. Je t’envoie plein de soutien sur le très difficile chemin qui est le tien. 😘

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s