Les sentiments 

Je réfléchis à écrire sur mes  différents sentiments depuis que nous avons repris le chemin de la Fiv 5. Alors je vais essayer de mettre des mots sur mes maux pour m’en libérer un peu.

Comme Je l’ai écrit précédemment cette Fiv 5 j’y pense depuis la mort de notre fils. À peine lui avais-je dit adieu que je pensais à repartir en pma. J’étais lucide quant à mon incapacité à gertruder. Oui j’invente des mots. 

Pourtant la famille (au sens large c’est à dire les tantes etc) n’a eu de cesse de m’assurer que dans 3 mois je serai de nouveau enceinte. Tous les  » bons conseils » m’ont été prodigué afin que je puisse devenir une Gertrude dans les 3 mois ( notamment refuser de prendre la pilule). J’ai bien ri intérieurement 🙀 enfin lorsque je n’avais pas envie de les coller contre un mur pour leur crier que j’étais une putain d’anomalie dans cette grande famille où tout le monde se reproduit allègrement même après 40 ans. Mais passons. 

Aujourd’hui, je/nous sommes en plein dans cette Fiv 5 tant attendu. Les résultats sont ceux que vous connaissez et j’attends gentillement le transfert en septembre. D’un côté je suis triste de ne pas avoir pu faire un transfert en août d’un autre je suis ravie que les choses se soient goupillées ainsi m’évitant en cas de grossesse les similarités de dates avec la grossesse de A.  C’est donc avec un certain  soulagement que j’attends septembre. Toutefois, un sentiment domine depuis cette reprise: la solitude. Je m’explique. Jusqu’à présent, grâce à ce blog, j’avais le sentiment d’être dans une sorte de normalité. La normalité des pmettes. Mais depuis la mort de A. je me sens seule dans ce parcours. Je me sens vieille dans ce parcours. J’ai l’impression que je m’acharne à obtenir de Dame Nature quelque chose qu’elle estime devoir me priver. Mais le sentiment le plus fort en ce moment c’est la solitude. Mon Dieu que je me sens SEULE! Seule avec mes espoirs, seule avec mes doutes, seules avec mes peurs, seule avec mes questions. Et pourtant, Sir est évidemment là, mais lui non plus ne va pas bien et il travaille contrairement à moi ( je reprends le travail en septembre. J’en étais incapable plus tôt.) Et pourtant, j’ai toujours mon blog et quelques copines pmettes (qui heureusement sont toutes enceintes et Très attentives à mes jérémiades. Merci à elles de me supporter.😘). Et pourtant, j’ai quelques amis à qui je peux dire que je ne vais pas bien. 

Cela va faire 8 mois que je pleure mon fils. J’aurais passé plus de temps à le pleurer et m’occuper de sa tombe qu’à le porter dans mon ventre. Quel genre de mère cela fait de moi? Une mère comme une autre je suppose. Une mère qui fait de son mieux et qui malgré tout culpabilise un maximum. 

Avec cette solitude vient le sentiment de trahison. J’ai le sentiment de trahir A. en essayant d’avoir un autre enfant. Je sais c’est stupide. Mais c’est ce que je ressentais pendant la stim. J’avais aussi le sentiment d’être un dinosaure de la PMA. J’ai arrêté la pilule en 2009 et débuté les essais sérieusement en 2010! Ça me file le vertige quand j’y songe. 

Je me sens donc vieille et seule.  

Publicités

25 réflexions sur “Les sentiments 

  1. Bonjour Pivoine,
    Je pense que lorsqu’on vit une peine intense et une très forte douleur, il est difficile de la partager, d’où ce sentiment de solitude.
    Comme on dit chez moi, merde à la puissance 13 pour septembre pour que votre fils devienne l’aîné de sa fratrie !

  2. Tu n’es (malheureusement) pas la seule mamange sur les blog mais je peux entendre que chaque peine est unique et ton sentiment de solitude. Je ne sais quoi dire de « réconfortant » alors je me contenterai de câlins virtuels, j’espère que ça ne sera pas maladroit….

    1. Malheureusement je ne suis pas la seule à vivre la perte d’un ( ou plusieurs dans certains cas) enfants mais le sentiment de solitude est quand même là. Peut être parce que je ne vais pas particulièrement sur le blogs des mamanges ou simplement parce que ce sentiment est inévitable pour chacune de nous quelque soit le parcours. 😢

  3. 1/100. 1 tout petit pourcent. Voilà pourquoi tu te sens si seule. Parce que c’est rare (et heureusement!) mais parce que tu fais partie de ce malheureux 1%. En plus de l’infertilité, ça fait beaucoup à encaisser… Mais je suis bien triste de savoir que tu te sens si seule. Tu sais que je suis toujours dispo pour t’écouter. Tu n’as pas à hésiter une seconde pour m’écrire si tu as besoin. J’attends septembre avec toi ❤. Je t’embrasse très fort

  4. Je rejoins à 100% le commentaire de Migoune : avoir à gérer la PMA et le deuil périnatal est une double peine que j’ai eu du mal à encaisser, je me sentais maudite. Et d’autant plus quand notre combat se compte en de trop nombreuses années.
    Comme tu l’écris très justement, cette culpabilité nous ronge (alors que nous savons très bien que ce n’est pas de notre faute) et il est difficile de ne pas y penser.
    Je te souhaite que dans quelques temps ta douleur et ta solitude s’apaisent et je croise les doigts pour septembre. 🍀
    Bises.

  5. C’est très bien écrit tout ca et j’aurai malheureusement pu l’écrire. Meme famille pondeuse pleine de conseils. Meme solitude face au blog. J’ai fait 7 fc. Avec pour bcp des cœur qui battait. J’ai accouché d un garçon à 17 sa. Cœur arrete…. 😞. C’était en mars 2015. Depuis j’attends le miracle. Ça fait 4 ans d’essais. Je suis en pma mais je tombe facilement enceinte. Ca ne tient  » juste » pas.
    Je suis dans aucune catégorie en plus puisque j’ai déjà un enfant bio. Donc je traîne avec toutes les mamans copine de ma fille et commence sérieusement à ne plus croire en ce 2eme bb et font semblant que. Bref. Je suis seule aussi. Un ovni. On est des pmette atypiques. Ce sentiment de solitude est un peu inévitable. À moins de rencontrer ton double pmette….. je te souhaite que de bonne choses et surtout que du bonheur à venir ❤️

  6. Ce que je voulais écrire c’est que tu n’est pas seule. Nos parcours sont pour bcp atypiques et semés d’embûches. Non fluides. Non rapide. Et avec souffrance. C’est rare effectivement et difficile à comprendre pour ceux qui n’ont pas vécu les mêmes galères….

  7. Je suis une débutante de la PMA et je ne peux qu’imaginer ton sentiment de solitude et celui d’être une « vieille routière » de la PMA … Ça ne t’aidera pas, mais ça fait un moment déjà que je te lis et ton parcours me touche profondément alors je tenais simplement à te témoigner mon soutien. J’espère de tout mon cœur que le mois de septembre sera porteur de bonnes nouvelles.
    Bise.

  8. Je voulais juste envoyer un petit mot car j’ai été touchée par ce texte, un mot d’encouragement, un mot de soutien. L’année qui suit la perte d’un enfant est la plus difficile à traverser. Je te souhaite tout le meilleur.

  9. Courage Pivoine ! Ton fils sera toujours dans ton coeur, et ce n’est pas le trahir que de chercher à vouloir un autre enfant. Je connais également ce sentiment de solitude : personne ne peut se mettre à ta place et c’est pour cette raison que tu te sens si isolée. Mais la vie continue et il faut que tu y trouves ta place, que tu sois heureuse pour que tu puisses accueillir pleinement ton/tes futur/s enfant/s. J’y suis arrivée, avant la naissance de mon étoile, et je pense que c’est ce qui m’a aidé à être prête. Tu y arriveras toi aussi. C’est une question de temps. Il ne s’agit pas d’oublier la mort de ton enfant – absolument pas ! – mais de l’accepter et de trouver l’apaisement. Chaque jour je pense à mes enfants – j’ai toujours ce pincement au coeur et les larmes aux yeux – mais j’arrive à vivre avec. Et je me dis que tout ce que je suis, je fais, ou j’ai maintenant, c’est grâce à eux. Il y a eu la vie avant et la vie après. A toi de faire que cette vie d’après soit la plus belle possible !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s